L’Omega Speedmaster fête les 50 ans de la mission Apollo 11

Pendant plus d’un demi-siècle, l’OMEGA Speedmaster a été au cœur de nombreux grands moments de l’histoire, des moments qui ont mis à l’épreuve l’endurance physique et le courage humain, notamment lors du premier alunissage et des premiers pas de l’Homme sur la Lune en juillet 1969, et sur l’ensemble des missions lunaires de la NASA qui ont suivi.

La première Speedmaster

Bien avant de se retrouver sur la Lune, la Speedmaster originale de 1957 était à l’origine conçue pour soutenir les équipes et ingénieurs automobiles sur les circuits. C’est pourquoi, pour la première fois, l’échelle tachymétrique fut déplacée sur la lunette. Avec sa fonction chronographe, la montre permettait aux pilotes de mesurer facilement le temps écoulé et leur vitesse. Côté design, cette première Speedmaster arborait des aiguilles « Broad Arrow » caractéristiques, une lunette couleur acier avec une échelle tachymétrique sur base 1000, et un boîtier symétrique à cornes droites. Chaque modèle était entraîné par le désormais célèbre calibre 321.

En route vers l’espace

La Speedmaster CK 2998 fut produite dès 1959. Les changements les plus notables ont eu lieu au niveau de la lunette en aluminium noir (et non plus couleur acier) et des aiguilles « alpha », accompagnées d’une aiguille centrale du chronographe droite ou « lollipop ». Enfin, la « base 1000 » avait disparu de l’échelle tachymétrique, qui commençait désormais à 500. Mais surtout, ce modèle a été l’emblème des premières aventures d’OMEGA hors de la planète Terre. Lors de la mission Sigma 7 du programme Mercury en octobre 1962, l’astronaute Wally Schirra a choisi cette Speedmaster comme montre personnelle, en faisant ainsi la première OMEGA portée dans l’espace.

La Moonwatch aujourd’hui

Aujourd’hui, la Speedmaster semble quasi identique aux modèles que les astronautes de la NASA ont portés dans l’espace dans les années 1960 et 1970. Elle associe en tout cas le même esprit pionnier et le même style caractéristique. Depuis 1997, les détails en Super-LumiNova garantissent une visibilité accrue, tandis que le nouveau calibre 1861 plaqué rhodium assure une meilleure stabilité. Si vous ne devez choisir qu’une montre, autant opter pour celle qui a participé aux plus grands exploits de l’humanité dans l’espace. Pour la trouver, nul besoin d’aller sur la Lune: il vous suffit de vous rendre à la boutique OMEGA des Galeries Lafayette Paris Haussmann.

 

Magasin Coupole – Rez-de-chaussée.